L’évolution de votre site Web pour exporter vos produits à l’international constitue un atout de taille pour faire progresser votre chiffre d’affaires. Réflexion et préparation en amont sont deux consignes essentielles pour préparer un tel projet. Pour vendre à l’étranger grâce à son site Web et toucher une nouvelle clientèle, un travail d’optimisation et d’ajustement du site est incontournable. Plusieurs  exigences doivent être satisfaites tant du point de vue de la traduction que de l’adaptation du site aux visiteurs et futurs clients étrangers potentiels. Alors, quels sont les points essentiels pour réussir votre projet ?

S’adapter à ses clients étrangers pour vendre avec son site Internet

Quand ils ont le choix, près de 90% des internautes préfèrent consulter un site Web dans leur propre langue. C’est pour cela qu’il doit être attractif et compréhensible pour des clients. Pour bien vendre à l’étranger, le site doit s’adresser aux potentiels acheteurs dans leur langue maternelle. Un site parfaitement localisé avec un vocabulaire correctement traduit et adapté aux spécificités culturelles séduira les futurs clients étrangers. Pour atteindre cet objectif, il faut éviter de tomber dans le piège des solutions de traduction automatique. Elles peuvent se révéler peu pertinentes, voire même contre-productives. Par contre, déléguer la traduction de son site à un professionnel de la rédaction SEO et de la localisation est un moyen de gagner en efficacité. Le professionnel saura mobiliser les mots-clés et le champ sémantique adéquats qui feront mouche à tous les coups.

Ajuster ses offres commerciales en ligne pour développer ses ventes à l’étranger

Les offres commerciales proposées sur le site Web devront également s’adapter à l’environnement culturel et social de la cible. Imaginez un site de vente en ligne de lingerie qui ne proposerait pas à ses clients d’Europe du Sud une offre spéciale de lingerie rouge le soir de la Saint Sylvestre ? Quelle occasion manquée de réaliser de belles ventes alors que les habitudes d’achat des consommateurs suivent de près ces traditions locales. Pour chacun des pays ciblés, une connaissance précise du calendrier commercial et évènementiel est primordiale.

Soigner tous les détails de la localisation pour commercialiser vos produits à l’international

Réussir à conquérir le client nécessite d’adapter tous les recoins du site Web. Pour les ventes de vêtements, la conversion et la traduction des tailles dans les unités de mesure adéquates est une évidence. De même, les prix de vente devront figurer dans la devise du pays dans lequel le site développera son marché  S’adapter à ses clients étrangers, c’est proposer une adresse et un numéro de téléphone local. Ces coordonnées devront donc figurer sur le site Internet de vente en ligne. Chaque client aura ainsi la possibilité de s’y référer en cas de besoin pour s’informer sur les produits ou bien être rassuré en cas de problème ou de question.

Vendre à l’étranger grâce à son site Web : créer un lien de confiance

Être considéré comme un site local par Google

Créer de la proximité avec son client, c’est installer une relation de confiance durable avec lui. La prise en compte des usages et de l’expérience utilisateur doit s’accompagner d’un bon référencement du site à l’international. Les balises classiques, les balises alt des images, les url etc. feront l’objet d’une attention toute particulière. Leur parfaite traduction permettra à Google de bien référencer le site Web pour le pays ciblé. Selon la structure choisie pour décliner le site à l’international, l’utilisation de balises spécifiques permettra de faire comprendre à Google la déclinaison d’une page en différentes langues et d’éviter ainsi une pénalisation pour duplicate content. Bref, Google reste un allié de choix pour avancer dans votre projet de vendre à l’étranger.

Avoir une bonne e-réputation fait vendre

Un autre gage de confiance et de sérieux pour vendre à l’étranger grâce à son site Web consiste à mentionner les avis clients. Pour les consommateurs, les témoignages de clients sont souvent très importants au moment de commander un produit. Ces commentaires  seront ainsi très précieux pour favoriser les achats en ligne et faire augmenter le taux de conversion. Autre preuve de crédibilité : les certificats de fiabilité et de qualité reconnus à l’international. Plusieurs labels coexistent aujourd’hui tels que Trusted Shops, Google Avis Client etc. Ils permettront aux futurs acheteurs d’être rassurés et de passer plus facilement commande sur le site.

Offrir des conditions de paiement sécurisées pour les clients

Vendre à l’étranger grâce à un site Web nécessite de prendre en compte les habitudes de paiement de ses futurs clients. Selon les pays, les consommateurs préfèrent régler leurs achats par carte bancaire, par virement bancaire ou bien à réception du produit. Envisager l’utilisation d’une plateforme de paiement reconnue au niveau international peut être une option à creuser.  Le site Internet devra être capable de proposer des solutions de paiement adaptées à chaque profil de clientèle. Il ne faut pas oublier que la facilité de paiement est souvent décisive dans l’acte d’achat.

Un homme en train de payer  un achat sur internet avec sa carte bancaire.

Adapter les conditions générales de vente à la législation locale pour vendre en ligne 

S’assurer la confiance des clients, c’est aussi prévoir notamment la traduction des mentions légales et des conditions générales de vente. Ces informations seront précises et devront correspondre au droit applicable en vigueur. En principe, un site Web de commerce électronique par exemple est régi par la loi du pays dans lequel la vente est réalisée. Cependant, si un client dispose d’un droit plus protecteur dans son pays d’origine, il est fortement conseillé de les prendre en compte. En effet, en cas de litige, le client peut faire appliquer les conditions qui lui sont les plus favorables. Pour bien vendre à l’international, les frais et délais de livraison ainsi que la gestion des retours, le droit de rétractation, devront faire l’objet d’une attention toute particulière. En fonction de la destination des produits ou des biens, des droits de douanes pourraient être appliqués.

Pour réussir la traduction SEO de votre site Internet : faites appel à un rédacteur Web spécialisé

Vendre à l’étranger grâce à son site Web nécessite un investissement en amont sur la connaissance du client, ses habitudes et ses pratiques. Un travail sur l’adaptation technique et juridique du site Web est également essentiel. Ainsi, pour être sûr de toucher efficacement sa clientèle, l’aide d’un professionnel de la traduction ou d’un traducteur natif, formé aux techniques de référencement naturel est un atout précieux. Votre  site Internet  sera alors rapidement rentable et opérationnel pour vendre à l’étranger.

Cet article a été rédigé par Christine Delachienne. Retrouvez Christine sur LinkedIn.

Cet article a été relu par Lisa Schwartz, traductrice professionnelle.